<< Previous Next >>

Borassus aethiopium


Borassus aethiopium
Photo Information
Copyright: philippe hornus (amanengone) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 188 W: 54 N: 412] (2113)
Genre: Plants
Medium: Color
Date Taken: 2010-03-13
Categories: Trees
Camera: Fuji Finepix S602 Zoom, Sandisk Ultra II 8GB
Exposure: f/11, 1/200 seconds
Photo Version: Original Version
Travelogue: Trip in Congo Democratic
Theme(s): Flowers from intertropical africa [view contributor(s)]
Date Submitted: 2010-04-02 14:31
Viewed: 4063
Points: 4
[Note Guidelines] Photographer's Note [French]
Le palmier ronier

Borassus aethiopum , Mart. est l'une des deux espèces de Borassus, vivant en Afrique (l'autre espèce, Asiatique, est Borassus flabellifer. Il a été observé et signalé initialement par Adanson, au Sénégal. Reprenant l'usage des Ouolofs, il l'a dénommé "Ron" qui devint plus tard "Ronier" ou "Rondier".

C'est un palmier caractéristique de zones de savane (en général, d'origine anthropique, sous l'influence de cultures sur brûlis répétés, comme c'est le cas, par exemple, en Côte d'Ivoire, près de la ville de Dabou).

Un trait phytogéographique caractéristique est la répartition plus ou moins au hasard, en apparence, dans le paysage écologique. De nombreuses études ont porté sur ce thème et démontré que la répartition répondait à des règles précises, liées au la micro hétérogénéité du milieu, sous l'influence de facteurs variables.

Immédiatement en dessous du bouquet terminal de palmes, un renflement peut être observé. C'est un trait caractéristique des palmiers roniers, qui permet de donner un âge approximatif à ces végétaux.Il peut être observé trois renflements : le premier (visible ici) se produit vers 25 ans ; un second à lieu vers 90 ans, puis, éventuellement, un troisième, vers 120 ans. Ici, nos avons un sujet d'environ 25 années.

Ce palmier peut être utilisé pour de multiples usages (toutes les parties du végétal peuvent trouver un usage : alimentation, boisson, matériau de construction, matière première pour la confection d'articles divers).

(Informations adaptées de Pierre Louis Girard, Conservateur des Eaux et Forêts - Revue Bois et Forêts des Tropiques n°116, 1967 et selon mes propres observations)

La photographie

La photographie à été prise dans la région de Lisafa, proche de la ville de Basankusu (Territoire de Basankusu, District et Province de l'Equateur).

Le cliché a été réalisé en milieu de matinée, par un temps ensoleillé et un ciel clair. L'appareil est réglé en mode priorité à l'ouverture, avec une focale de 13 mm, et une sensibilité équivalente de iso-200. Pour une bonne profondeur de champs (compte tenu de la taille du sujet), l'ouverture est f/11 (maximum permis par l'appareil photographique). Avec ces paramètres la vitesse est caclculée à 1/200 ème.

Noisette has marked this note useful
Only registered TrekNature members may rate photo notes.
Add Critique [Critiquing Guidelines] 
Only registered TrekNature members may write critiques.
Discussions
ThreadThread Starter Messages Updated
To Noisette: Merciamanengone 1 04-25 14:48
To fragman: Thank'samanengone 1 04-04 14:09
You must be logged in to start a discussion.

Critiques [Translate]

nice palm, tell us more about it, TFS Ori

re-bonjour Philippe
superbe photo trés bien composée avec ce palmier contre un ciel bleu, jolie contraste de couleurs
superbe focus sur les palmes
image agréable a regarder
Passe une bonne nuit
Jacqueline

Calibration Check
















0123456789ABCDEF