<< Previous Next >>

Le Tridacne


Le Tridacne
Photo Information
Copyright: Gerard Dupuy (ge-fleur) Silver Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Silver Note Writer [C: 33 W: 21 N: 48] (531)
Genre: Animals
Medium: Color
Date Taken: 2011-05-29
Categories: Crustacia
Exposure: f/3.3, 1/320 seconds
More Photo Info: [view]
Photo Version: Original Version
Date Submitted: 2011-05-30 9:26
Viewed: 3588
Points: 6
[Note Guidelines] Photographer's Note
Le Tridacne géant ou bénitier géant (Tridacna gigas) est le plus gros mollusque bivalve. Cette espèce comestible est protégée car elle est en danger d'extinction.

Origine
Ils viennent de la mer rouge et de l'océan indo-pacifique
Biotope
Fonds récifaux coralliens peu profonds de 50cm à 15 mètres
Comportement
Lorsqu’il est jeune, l’animal sécrète un byssus, touffe de filaments qui passe par l’ouverture de la coquille et par laquelle il se fixe au fond marin, la charnière dirigée vers le bas. À mesure que la colonie grandit, des coraux, des éponges, des algues la recouvrent ou l’entourent, la dissimulant sous leur masse, n’en laissant dépasser que le bord. Les valves légèrement écartées laissent entrevoir le manteau brillamment coloré en vert, en rouge, ou en bleu. Les bords de ce manteau sont hérissés de protubérances enfermant les organes hyalins, sortes de lentilles qui concentrent la lumière dans les profondeurs des tissus et y favorisent par la photosynthèse, la multiplication d’algues microscopiques. Absorbées par les globules blancs, ces algues constitueraient la nourriture principale du mollusque, dont le tube digestif est fortement réduit chez l’adulte. Entre les lobes du manteau s’ouvrent deux tubes, les siphons inhalant et exhalant par lesquels pénètre et sort un courant d’eau mettant la cavité palléale en communication avec le milieu ambiant.
Reproduction
La majorité des espèces sont hermaphrodites simultanés, ils deviennent mâles et peuvent se reproduire entre 2 et 6 ans ; puis par la suite quand ils ont atteint leur taille adulte, ils peuvent produire des ovocytes. Leur reproduction se passe en deux temps : en premier les gamètes mâles sont lâchés en pleines eaux puis viennent en deuxième les ovocytes. La fécondation donne naissance à une larve qui va mener une vie planctonique pour s’installer au bout d’un certain temps sur un support où elle évoluera en bivalve.
Particularité
Il s'agit du plus grand coquillage du monde : sa coquille peut mesurer 1,5 m et peser 250 kg. Elle ne possède pas de dessin concentrique (écaille). Ils doivent leur nom de Bénitier à leur utilisation traditionnelle dans les églises catholiques pour contenir l'eau bénite aux portes d'entrée.

anel has marked this note useful
Only registered TrekNature members may rate photo notes.
Add Critique [Critiquing Guidelines] 
Only registered TrekNature members may write critiques.
Discussions
None
You must be logged in to start a discussion.

Critiques [Translate]

Géééééé´,
C´est super voir cette photo du Bénitier géant.Belles couleurs et très interessante note.Ravi de te voir active sur TN. Allez voir mes derniéres photos.Tu me fera plaisir en me donnat tes avis comme d´autrefoi...
Je t´embrasse,
aNa

  • Great 
  • anel Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 3053 W: 3 N: 8715] (40574)
  • [2011-05-31 4:24]

Bonjour Gérard,
Image intéressante de ce Bénitier géant. C'est donc un animal, je n'étais pas très sûre. Bonne idée d'avoir ajouté une note. Belle photo pour laquelle je te remercie
Amitiés
Anne

Pretty picture, almost abstract in shapes and colors

TFS
J

Calibration Check
















0123456789ABCDEF