<< Previous Next >>

Chardonneret jaune


Chardonneret jaune
Photo Information
Copyright: Joseph Simard (jossim) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 1538 W: 5 N: 2240] (12636)
Genre: Animals
Medium: Color
Date Taken: 2007-01-03
Categories: Birds
Camera: nikon D 200
Exposure: f/7.1, 1/320 seconds
More Photo Info: [view]
Photo Version: Original Version
Date Submitted: 2009-10-07 10:43
Viewed: 7137
Points: 18
[Note Guidelines] Photographer's Note
Le Chardonneret jaune

Le Chardonneret jaune :
se nourrit d’une manière frénétique aux mangeoires avant une tempête
mâle nourrit sa compagne lorsqu’elle couve les oeufs, comme s’il s’agissait d’une jeune
mâle aide parfois la femelle à trouver des matériaux pour construire le nid, mais c’est la femelle qui s’occupe de la construction comme tel
est le seul oiseau de son genre à acquérir son plumage nuptial à la suite de la mue (le changement de plumage)





Description Haut de la page

Le bec conique court et fort du Chardonneret jaune, Carduelis tristis, en fait un représentant type des oiseaux granivores de l’Amérique du Nord, membres de la famille des fringillidés. Le Chardonneret jaune mesure environ 11 cm, donc à peu près la même taille que le Moineau domestique, et pèse environ 11 g.

Au printemps, le Chardonneret jaune mue, c.-à-d. se dépouille de son plumage pour le remplacer par un autre, à l’exception des plumes noires des ailes et de la queue, et son bec tourne à l’orangé. La livrée du mâle devient alors jaune serin, et sa tête se pare d’une calotte d’un noir éclatant. Au vol, son croupion blanc fait contraste avec sa queue noire. Quant à la femelle, son plumage d’été est jaune olive, avec du jaune sur le cou et la poitrine.

Après une mue complète à l’automne, le plumage devient presque identique pour les deux sexes, chamois en dessous et brun olivâtre sur le dessus. Les ailes sont noires avec des barres blanches, et la queue, elle aussi noire, est bordée de blanc à son extrémité. La tête et le cou sont jaune pâle, et il ne subsiste plus que de légères traces du jaune éclatant du plumage d’été. Les petites sus-alaires (les plumes qui recouvrent les « épaules ») du mâle sont jaunes.

Au cours de leur premier automne et hiver, les jeunes sont brun clair sur le dessus avec des barres alaires chamois plutôt que blanches, et les épaules sont d’un noir mat, ce qui les distingue des adultes.

On rencontre parfois en Colombie-Britannique un oiseau qui ressemble au Chardonneret jaune; il s’agit du Chardonneret mineur Carduelis psaltria. Celui-ci est légèrement plus petit, soit environ 10 cm. En été, le mâle adulte est noir ou olive sur le dessus, plutôt que jaune, et il conserve la calotte noire toute l’année. La femelle a un croupion olive plutôt que pâle.

Signes et sons

Au printemps ou à l’été, le Chardonneret jaune est un oiseau qui se reconnaît facilement à sa livrée jaune vif et à son vol onduleux entrecoupé de pèr-tchi-co-ri, pèr-tchi-co-ri.

Lorsque le mâle accompagne la femelle à la recherche de matériaux pour construire le nid, il se perche tout près et chante afin d’attirer l’attention de sa compagne. Au premier signe de danger, l’un ou l’autre des partenaires fera entendre un sifflement souit ou un cri bèrbi, bèrbi, bi, bèrbi.

Pendant que la femelle couve, c.-à-d. réchauffe, les oeufs, elle dépend de son compagnon pour se nourrir. Lorsque le mâle survole le nid en faisant des signaux visuels et en lançant de petits cris, l’œsophage rempli de graines, la femelle lui répond par des tîtîtîtîtî doux et ininterrompus.

Peu de temps avant d’apprendre à voler, les jeunes commencent à émettre un cri juvénile qui ressemble à tchic-ki ou tchic-oui. Ils émettent ce son pendant le premier mois après leur départ du nid jusqu’à ce qu’ils soient complètement indépendants.



Habitat et habitudes Haut de la page

Il préfère les arbres en terrain découvert tout particulièrement dans les vergers et le long des routes. Sauf pendant la période de nidification, le Chardonneret jaune est un oiseau sociable qui recherche la compagnie de ses semblables pour se nourrir et se déplacer. En hiver, il se mêle à ses cousins, les sizerins et les Chardonnerets des pins, se nourrissant dans les champs herbeux et les vergers situés près des régions boisées.

Caractéristiques uniques

De nombreux chercheurs se sont demandés pourquoi le Chardonneret jaune se reproduisait si tard dans l’année, soit de juillet à septembre. Certains ont proposé que le moment de la reproduction est relié à l’habitude peu commune de l’oiseau de muer, c.-à-d. que le Chardonneret jaune est le seul membre des Carduélinés à acquérir son plumage nuptial à la suite d’une mue. Chez la plupart des oiseaux de cette famille, les plumes s’usent peu à peu avec le temps, donnant comme résultat une apparence transformée au moment de la période de reproduction. Étant donné qu’il est inhabituel d’observer une mue prolongée chez un oiseau de la zone tempérée, on a avancé qu’il s’agissait peut-être là du seul moyen qu’ait trouvé cet oiseau au régime granivore hypoprotéique d’accumuler suffisamment d’énergie pour la reproduction. Ainsi, il se peut que ce soit la fin de la mue, plutôt que la quantité de nourriture disponible, qui détermine le moment de la reproduction, même si l’abondance des graines à la fin de l’été peut constituer un facteur important pour les parents qui peuvent ainsi compter sur des réserves plus grandes, qu’en mai ou en juin, pour nourrir les jeunes.

CeltickRanger, marius-secan, nglen, jconceicao has marked this note useful
Only registered TrekNature members may rate photo notes.
Add Critique [Critiquing Guidelines] 
Only registered TrekNature members may write critiques.
Discussions
None
You must be logged in to start a discussion.

Critiques [Translate]

Hello Joseph,
A superb image, very good colours and sharpness. Nice background and composition.
Marius.

  • Great 
  • nglen Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 2883 W: 30 N: 9683] (36145)
  • [2009-10-07 10:46]

Hi Joseph . A fine close up picture of thiscute small bird. Which you have taken with fine detail and warm colours. I like the side ways pose. So we can see the wing markings. well taken TFS.
Nick..

bonjour Joseph

une jolie photo du Chardonneret jaune prise par un excellent POV
et cadrage en laissant une bonne espace devant l'oiseau,
excellent focus netteté et détails, le catch-light rend
la photo plus jolie, les couleurs du background s'harmonisent
avec les couleurs du plumage de l'oiseau, TFS

Asbed

hi
So good sharpness with great details and amazing colors
good bokeh too
great job for this very nice specie
greetings
Matteo

  • Great 
  • zetu Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 967 W: 26 N: 3888] (16941)
  • [2009-10-07 10:54]

Hello Joseph
Perfect photo taken with beautiful and natural colors and sharp details.
Regards
Razvan

Hello Joseph,

Excellent capture.
Lighting and definition are splendid.
Good composition.

  • Great 
  • deud Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 438 W: 11 N: 534] (2540)
  • [2009-10-07 12:48]

wow! splendid image! tres bonne netette et detailles!
belles couleurs et tres bonne cadrage!

merci.

  • Great 
  • PeterZ Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 5137 W: 166 N: 13121] (49139)
  • [2009-10-08 4:12]

Hello Joseph,
Ezxcellent photo in fantastic matching colours. Goldfinch and BG are in great harmony. Excellent sharpness and details. Great pose, POV and composition.
Regards,
Peter

hi joseph!
very beautiful pic!
sharp with fine comp. and i like
the nice matching background!
good work!

Calibration Check
















0123456789ABCDEF