<< Previous Next >>

Myocastor coypus


Myocastor coypus
Photo Information
Copyright: philippe hornus (amanengone) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 188 W: 54 N: 412] (2113)
Genre: Animals
Medium: Color
Date Taken: 2014-07-07
Categories: Mammals
Camera: Olympus OM D EM1, Zuiko 50-200mm - 1:2.8-3.
Exposure: f/4, 1/1000 seconds
Map: [view]
Photo Version: Original Version
Date Submitted: 2014-09-13 16:23
Viewed: 1789
Points: 4
[Note Guidelines] Photographer's Note
Le sujet

Myocastor coypus Linnaeus, 1758

Classification MSW
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Mammalia
Ordre : Rodentia
Sous-Ordre : Hystricomorpha
Infra-Ordre: Hystricognathi
Famille : Myocastoridae
Genus : Myocastor
EspèceFulica coypus Molina, 1792

Classification phylogénétique (réduite)
Clade : Metazoaires
Clade : Deuterostomiens
Clade : Chordés
Clade : Vertebra
Clade : Sarcoptérygiens
Clade : Mammifères
Clade : Eutheriens
Ordre : Rodents
Famille : Muridae

Statut IUCN (statut de conservation)
Du point de vue de la biodiversité l’UICN considère Myocastor coypus comme faisant l’objet de préoccupation mineure.

Ce mammifère rongeur de la famille de Muridae vit dans des zones humides, en général saumâtres (marécages, marais, roselières, lacs, étangs …).

C’est le ragondin. Rongeur de taille moyenne, avec un corps de 40 à 60 centimètres et une queue cylindro-conique de 25 à 45 centimètres. La queue est plus ou moins écailleuse et constitue un point faible de ce rongeur, peu adapté au froid : en période de froid et gel intense, la queue, mal protégée est gravement atteinte, se nécrose et est le départ d’une gangrène fatale au rongeur. Pelage dorsal luisant, épais et imperméable ; le ventral est plus clair. Les propriétés de son pelage ont justifié son introduction en Europe au début du 20éme siècle.

Tombé depuis en désuétude, les animaux, introduits d’Amérique du sud, soit ont été volontairement relâchés dans la biosphère, soit se sont évadés de leurs lieux d’élevage. N’ayant pas vraiment de prédateur, il s’est alors développé considérablement dans le marais Poitevin, la Camargue et les Landes ; il est désormais présent dans de nombreux départements du Sud de la France.

Animal d’aspect plutôt sympathique, appelant à une évidente empathie. Évidemment, chacun d’entre nous souhaiterait adopter un petit ragondin comme animal de compagnie. Il ne faut cependant pas perdre de vue que, dépourvu de prédateurs efficaces, ce sympathique petit rongeur s’acharne méthodiquement sur les berges des étangs, ruisseaux et lagunes, y creusant des terriers galerie de plusieurs mètres : ceci contribue grandement à la déstabilisation des berges, à une perte de terre et au comblement des fossés et drains (avec toutes les conséquences sur la conservation de la biosphère). Sans compter par ailleurs les dégâts occasionnés aux cultures et à la végétation (il faut bien se nourrir…).

Dans les régions où il est prolifique, ce sympathique rongeur serait plutôt devenu une grave nuisance, par rupture d’équilibre naturel. En France, il fait partie, désormais, des animaux susceptibles d’être classés nuisibles ; pour les écologistes Américains, il est en tête de file des animaux exotiques les plus nuisibles d’Europe. Il fait partie des animaux pour lesquels sont décrétées des battues administratives de protection. Pour les spécialistes de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel, il est évalué en liste rouge

Des descriptions précises et documentées sont disponibles ici :

Myocastor coypus Collections de biologie - Université de Bordeaux
Tifa’s photos – Jessica Joachim
Chélionophilie – Les animaux sauvages du monde

Quelques références

Statut IUCN
Mammal species of the World
Inventaire National du Patrimoine Naturel

La prise de vue

Photographie réalisée vers midi relativement ensoleillée, au travers d’un rideau d’herbes et buissons, à un moment relativement calme. Pour ces conditions, et avec un objectif 200 mm f/2.8 et une sensibilité équivalente de ISO-200, j’ai choisi une ouverture de F/4. La vitesse calculée a été de 1/1000 ème. Compensation d’exposition 0,0. Mesure moyenne pondérée centrale. Balance des blancs manuelle 6000K.

Post traitement

Traitement du fichier raw : Amélioration de la netteté. Amélioration du gamma. Développement en fichier tiff. Recadrage. Accroissement de la saturation. Retouche de la netteté. Redimensionnement. Retouche de la netteté. Traduction en fichier .jpg. Encadrement

Autres vues pleine taille

Myocastor 01
Myocastor 02
Myocastor 03
Myocastor 04
Myocastor 05
Myocastor 06
Myocastor 07

oscarromulus, OPYphoto has marked this note useful
Only registered TrekNature members may rate photo notes.
Add Critique [Critiquing Guidelines] 
Only registered TrekNature members may write critiques.
Discussions
None
You must be logged in to start a discussion.

Critiques [Translate]

Merci Philippe pour cette note tres complete, et une photo opportune. Je me rappelle en voir en Carmargue dans les annees '80. Charmant, mais comme vous le disez, un animal qui ne devrait pas etre en Europe.

Hello Philippe- Well presented this "River Rat". Natural colour with well frame. I like the way it's swimming towards you. Good capture. Thanks for sharing. Regards and have a nice Sunday- Srikumar

Calibration Check
















0123456789ABCDEF